De nouveaux déremboursements à partir du 1er décembre 2011

Le JOURNAL OFFICIEL du 5 octobre 2011 a publié la 1ère liste des 80 premiers médicaments déremboursés à compter du 1er décembre 2011. Elle concerne 24 princeps et leurs génériques.

Cette radiation est due au fait que le SMR (Service Médical Rendu) de ces médicaments a été jugé insuffisant par la Haute Autorité de Santé et ne justifiait pas de continuer à les prendre en charge. Cette décision prendra effet le 1er décembre 2011, aucune prise en charge ne sera faite après cette date, même pour les reliquats de stocks.

Parmi ces médicaments (qui étaient remboursés, pour la plupart, à hauteur de 15% par la Sécurité Sociale jusqu’alors), on notera notamment la présence de:

  • Bonviva (acide ibandronique) et Didronel (étidronate), deux des biphosphonates utilisés notamment pour le traitement de l’ostéoporose post-ménopausique et remboursés à 65%
  • Hexaquine
  • Tetrazepam, myorelaxant, ainsi que son princeps, le Myolastan
  • Proctolog et Titanoreine
  • Structum, anti-arthrosique d’action lente. Pierre Fabre a d’ailleurs réagi à ce déremboursement, déclarant que cela amènerait un report de prescriptions vers d’autres molécules plus coûteuses et, in fine, un surcoût pour la Sécurité Sociale.

La liste complète de ces médicaments radiés de la liste des spécialités pharmaceutiques remboursables aux assurés sociaux est disponible sur Légifrance.

Sources: Légifrance@, ANEPF

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.